Le choix de l'Amour

Notre plus grande force se trouve dans les choix que nous faisons au quotiden. Quand les illusions de ce monde de matière nous font peur, nous pronons l'attaque que nous justifions ensuite par la bonne cause de notre combat. C'est de là que vient la citation :"L’enfer est pavé de bonnes intentions".

Etant végétalien je me permets de prendre l’exemple de ce mouvement. Le végétalisme est basé sur le respect de la vie, sur une volonté de créer un monde où chaque être vivant est respecté. Pourtant nous assistons parfois à des comportements assez violents, qu’ils soient physiques ou verbaux, de la part de végétalien envers les non-végétaliens. Au final les même comportements et schémas de pensée sont reproduits avec des mots et des justifications différentes. Comment alors une idéologie basée sur le respect et l’amour de la vie peut arriver à des violences? Tout simplement parce que les choix qui ont été faits sont finalement basés sur la peur et non l’Amour.
Comprenons que je ne porte ici aucun jugement sur le comportement et les choix de chacun, j’essaie simplement d’y apporter une analyse. Nous sommes trop souvent distrait par la forme des choses et en oublions le fond. Bourreau/victime, innocent/coupable, fort/faible, ce ne sont que des mots apportés par notre jugement d’une situation. Ils créent une séparation indiquant que l’un est plus méritant de l’amour et que l’autre doit être puni. En vérité aussi bien le “bourreau” que la “victime” mérite de l’amour ainsi que chaque esprit percevant cette séparation.

Choisir l’Amour c’est s’ancrer sur ce que nous sommes au plus profond de nous-même. C’est décider que peu importe l’intensité des événements extérieurs, peu importe les illusions de peur et de haine de ce monde, nous choississons d’aimer et de briller haut et fort notre lumière. Quand tout autour de nous est une invitation à prendre les armes contre un ennemi, nous choississons de passer outre les illusions et de voir la lumière en lui. Choisir l’Amour c’est accepter mais ne pas se résigner, c’est ce que Gandhi avait très bien compris. La violence et l’attaque nous emprisonne dans notre souffrance alors que l’Amour et le pardon nous en libère.

Portons haut et fort notre Lumière, laissons nos peurs nous traverser et se révéler dans le rayonnement de notre Amour. Ayons confiance en la grandeur qui se trouve en chacun de nous car oui l’Amour est en nous tous sans aucune exception. Pour en être témoin il nous faut nous libérer de nos peurs tout aussi justifiées qu’elles puissent paraître. La réponse à tous les maux du monde se trouve en chacun de nous, elle se trouve dans ce choix entre peur et Amour.

“La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est plus viril que le châtiment. Le pardon est la parure du soldat.” - Gandhi