Avec gratitude, j'honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux

Il est souvent dit que “Merci” est le plus puissant des mantras. La gratitude au quotidien c’est apprendre à choisir l’abondance de manière naturelle. De part notre expérience humaine sur cette terre il arrive parfois que tout semble conspirer contre nous: le réveil qui ne sonne pas, les embouteillages sur la route, le café qui se renverse sur notre chemise toute neuve, une migraine qui ne passe pas, etc…, la liste peut être très longue. Arrive alors le soir, on se dit que nous n’avons rien pour nous réjouir.

Pourtant nous avons toujours énormément de choses pour lesquelles nous réjouir. Vous qui lisez ceci, avec quoi êtes-vous en train de lire? Vos yeux! Vous avez donc la vue. Avec quoi naviguez-vous à travers cette article ? Vos mains et vos doigts par le biais de votre ordinateur ou tablette, vous avez donc la capacité de touché, de saisir, etc… Lorsque vous lisez ce qu’il y a dans ce manuel vous êtes en accord ou en désaccord avec ce qui est écrit. Vous avec donc la capacité de ressentir des émotions et de raisonner. Pendant que vous lisez ceci, il y a également tout un système qui travaille pour vous sans que vous en ayez conscience: votre corps.

Vous voyez qu’il y a donc un nombre important de chose pour lesquelles nous pouvons nous réjouir, choses qui sont d’ailleurs considérées comme des acquis mais qui sont grandement regrettées lorsque nous ne les avons plus.

Au niveau vibratoire avoir de la gratitude nous permet d’agir depuis une position d’abondance. Lorsque nous nous plaignons, nous agissons depuis une position de manque. Nous voyons très rapidement les types d’attractions liées à chacune de ces positions. La gratitude émane une énergie créatrice très puissante impliquant deux niveaux. Le premier est l’acceptation, lorsque nous sommes capable de dire merci à une expérience cela veut dire que nous l’avons acceptée dans sa totalité. Nous nous permettons alors de l’intégrer et d’avancer par rapport à celle-ci. Le deuxième niveau est la gratitude même, c’est la reconnaissance des enseignements et des bénéfices que cette situation nous a apporté. La gratitude émane des énergies expansives car elle nous permet d’une part de nous libérer et ensuite de progresser.

Sachant que nous sommes co-créateurs de notre réalité, chaque situation de notre vie comporte un enseignement. Dans toute situation s’offre à nous deux choix: la séparation (le rejet motivé par la peur) ou l’intégration (motivée par l’amour). Que ce soit de manière plus ou moins consciente ces deux choix sont ceux que nous faisons quotidiennement.

Quand nous choisissons le rejet, nous décidons de nous couper d’une expérience et ainsi d’une partie de nous même. Les énergies de celle-ci sont alors bloquées par notre résistance. De ce fait cette situation se répétera encore et encore dans notre vie, jusqu’à ce que nous décidions de l’accepter et d’en tirer les enseignements nécessaires. Il est important ici de souligner qu’accepter ne veut pas dire se résigner ou se soumettre. Accepter veut dire que nous intégrons tous les aspects de l’expérience en nous-même, puis nous faisons le choix conscient de vouloir garder, ou ne pas garder, cette expérience dans notre vie. Choix qui se fait automatiquement lorsque l’on ressent de la gratitude et qui peut s’exprimer ainsi: “merci” ou “merci mais non merci”.

La deuxième partie de cet idéal, “j’honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux”, nous permet d’intégrer plus profondément le principe de gratitude.

Nous l’étendons à tout ce que nos parents, et les parents de nos parents nous ont appris. Il est facile de retenir seulement les bons souvenirs et de condamner les mauvais souvenirs. Pourtant chaque expérience a été nécessaire pour notre développement, c’est à nous d’en tirer les richesses pour progresser dans notre vie. De ma propre expérience j’observe que la vie me montre en permanence à quel point nos parents nous ont donner leur meilleur de ce qu’ils pouvaient nous donner. On en sait toujours très peu sur les expériences qu’ont vécu nos propres parents, pas seulement avec leurs parents mais dans leur vie en général. Lorsqu’il nous parle de leur passé nous ne voyons que la pointe émergée de l’iceberg. Ce sont des être humains comme nous, qui ont leurs peurs et leurs blessures avec lesquelles ils ont fait au mieux.

Peu importe le type de parents que nous avons eu, nous avons tous reçu un cadeau merveilleux de leur part: la vie. Grâce à eux nous sommes vivant sur cette Terre, bénie de l’opportunité fantastique d’accomplir notre chemin de vie, peu importe ce qu’il peut être.

La nomination “professeurs et aïeux” ne désigne pas seulement nos professeurs d’école et nos ancêtres. Il y a une dimension beaucoup plus profonde, désignant en faite toute personne se trouvant sur notre chemin. Chaque relation, aussi courte soit elle, comporte un enseignement. En tant que co-créateur nous créons constamment notre réalité, le monde extérieur dans lequel nous vivons nous montre en permanence l’image de notre monde intérieur. Ainsi chaque personne avec qui nous interagissons est un personnage de notre film intérieur. Cette personne devient alors un professeur pour notre évolution, sans que celle-ci en soit forcément consciente. Rappelons nous que nous attirons l’énergie que nous vibrons, c’est pour cela que notre entourage et nos relations sont d’excellents indicateurs de notre vibration. C’est en cela que ce principe nous invite à éprouver de la gratitude pour nos professeurs et nos aïeux. En gardant cela dans nos coeur nous accueillons alors plus facilement les relations ou échanges que nous avions tendance à rejeter. Cela nous permet d’identifier ce que nous avons à apprendre et ainsi de progresser. En faisant cela vous remarquerez que la qualité* de vos relations et de vos fréquentations change alors très rapidement.

*Le terme qualité est ici utilisé en terme de bien-être personnel et non de jugement.